Game of Thrones : The last Watch sur OCS

Pinterest Google+ LinkedIn Tumblr +

On a cru un moment que c’était juste pour nous faire plaisir. Nous aider à accepter la fin de « Game of Thrones ». Mais quand on voit l’attachement à la série de tous les protagonistes… On se dit qu’ils nous ont fait un espèce de cadeau ! Pendant deux heures on découvre les secrets de tournage de notre show préféré. On rentre en quelques sortes dans la famille… Game of Thrones : The Last Watch nous rend les adieux moins déchirants.

ATTENTION SPOILERS SUR LA DERNIÈRE SAISON DE GOT !

Game of Thrones : The last Watch, le documentaire

Un film documentaire de deux heures qui nous amène au plus près de la construction de la série. Certes on y aperçoit nos acteurs chéris. Mais on y découvre surtout quelle incroyable machinerie a pu donner naissance aux 8 saisons à jamais entrées dans l’histoire. Décorateurs, maquilleurs, producteurs, figurants… Tous travaillent avec un enthousiasme et une humilité qui nous fait regretter de ne pas avoir fait partie de l’aventure autrement que comme spectateur. On rit beaucoup. On est ému souvent, on pleure même parfois en suivant le quotidien de cette équipe géante. Travaillant un pieds à la fois dans plusieurs pays … On découvre aussi quelques astuces de tournage qui, loin de détruire la magie du propos, en rajoute à la tendresse pour tous ceux qui ont œuvré pour notre bonheur.

Les raisons pour ne pas rater « GOT : The Last Watch »

  • On l’a dit, chaque profession est représentée sur le tournage (et ça va de la « secrétaire de script » à la cuisinière). Ce qui nous donne droit à des portraits de passionnés absolument géniaux, comme ce figurant de « l’armée des Starck » présent depuis le début et qui prépare son rôle avec autant de conviction et de rigueur que les acteurs pro.
  • On découvre à quel rythme effréné tous ces gens ont bossé, parfois pendant plusieurs semaines uniquement de nuit… On y rencontre un couple de maquilleurs séparés de leur petite fille qui est restée au pays pendant que ces parents travaillent en Irlande (et leur fierté quand elle participe au tournage sous les traits d’une sauvageonne).
  • Aussi, on y rencontre « le roi de la nuit ». Qui est d’abord cascadeur et qui règle les chorégraphies de combat pour le film. On y voit la mise en place de son maquillage, et son étonnement quand les fans le reconnaissent.
  • On se rend compte des efforts surhumains de l’équipe pour garder le secret sur la fin de la série mythique. Scripts détruits sitôt lus, acteurs promenés sur les lieux de tournage même quand ils ne tournent pas, pour que les fans ne puissent rien déduire de la présence de l’un ou de l’autre. Quitte à faire revenir des acteurs disparus dans les saisons précédentes !
  • Vous avez peut être déjà vue la vidéo de Kit Harrington, découvrant que son personnage tuera Daenerys ? Le choc qu’il ressent, son émotion… Même chose pour l’acteur interprétant Varys, qui apprend à la lecture sa disparition après avoir trahi sa reine. L’émotion des tous les acteurs, quand ils tournent leur dernière scène, les adieux… Tout contribue à nous faire sentir que cette équipe est devenue une famille.
  • Nous y apprendrons que Port Réal a été construit en 7 mois pour être détruit en quelques minutes et que la chef déco qui a accompli ce prodige avec son équipe, rase les murs pour ne pas être vue ou reconnue par les acteurs.
  • On regarde travailler enfin le réalisateur David Nutter, qui a réalisé certains des épisodes les plus marquants. Comme « les noces pourpres ». On le voit, dessiner sur des feuilles, le plan de ses scènes, diriger les acteurs…
  • Nous y découvrons aussi des secrets de tournages. Comme pour la scène où Arya tue le roi de la nuit ou quand Sam répète ses répliques devant une Daenerys/Emilia en peignoir et serviette sur la tête ! Le nombre de plans totalement incongrus et drôles est d’ailleurs impressionnant. Le roi de la nuit avachi sur une chaise, à côté de Bran lunettes posées sur les genoux ! Ou ce figurant tranquillement assis en costume avec une tête décapitée sur une caisse à côté de lui !

Certains ont crié à la fin de la magie… Je m’insurge et je persiste : apprendre que chaque épisode à demandé autant de travail qu’un long métrage sans le temps et sans autant d’argent… Voir Sophie Turner continuer de sangloter après la fausse crémation du personnage de Theon Greyjoy, voir les figurants tomber de joie dans les bras des accessoiristes le premier jour de tournage… Toute cette humanité rajoute encore à la magie et contribue de faire définitivement et sur tous les plans de « Game of Thrones », la meilleure série de tous les temps !

Partager.

Rédiger une réponse