Las chicas del cable : Girl Power sur Netflix !

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Elles sont quatre. Elles sont jeunes et belles et, dans le Madrid de 1928, ce qu’elles veulent par dessus tout c’est être indépendantes. Le seul moyen de l’être c’est de travailler et c’est là qu’elles vont se rencontrer et devenir amies. En devenant « demoiselle du téléphone » (Las Chicas del cable) et en ayant enfin un salaire qui leur est propre.

Las Chicas del cable, histoire de la série

Alba est là pour essayer d’échapper à un passé trouble. Angeles cherche à prendre son indépendance face à un mari violent. Carlota face à un père autoritaire et Marga, cherche sa place dans la ville, elle qui vient de la campagne…

Ce sont les créateurs de Velvet ou Gran Hôtel qui nous ont concocté cette nouvelle histoire. Et, si vous les connaissez un peu vous saurez ce que cela signifie. Au-delà du discours féministe, nous aurons droit à de la romance (beaucoup de romance), du mystère, des disparitions. Des réapparitions, des coups de théâtre… Ça swingue avec « Las chicas del cable » et on ne s’ennuie pas !

On aime ou on n’aime pas le parti pris romanesque des auteurs (amours impossibles, querelles, énigmes, meurtres…) mais on ne peut nier une certaine efficacité à la série. Elle peut s’appuyer évidemment sur le jeu de ses actrices et acteurs mais aussi sur une mise en scène qui ne laisse rien au hasard, une reconstitution pointue, des costumes et décors impeccables !

Netflix nous promet la saison 4 pour cet été (le 9 août) et les nombreux fans se réjouissent.

On saura enfin si Francisco est vraiment mort où si les scénaristes ne vont pas nous le ressortir de dedans un chapeau (après tout son histoire d’amour avec Lidia nous réchauffait drôlement le coeur)

On sait d’ores et déjà que cette quatrième saison se déroulera en 1931, un an après la période qui a marqué en Espagne un changement de régime politique. République à la place de Monarchie, les auteurs ont souhaité intégré dans leur récit la dimension historique (il leur avait été reproché dans Velvet d’avoir zappé le Franquisme).

Quels nouveaux obstacles se dresseront sur la route des filles ?

Partager.

Rédiger une réponse