Money Monster

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Lee Gates est un influent animateur de la télé new-yorkaise, également bien connu des milieux financiers. Il donne des conseils de placement en bourse enrobés dans un show à l’américaine chantant et dansant. Décalé et caustique, c’est une star qui fait croire à ses téléspectateurs que jouer ainsi avec son argent est anodin. Son credo « pas de risques, pas d’argent ».

D’ailleurs un des placements qu’il avait conseillé s’est effondré, provoquant des pertes énormes à certains actionnaires.

Mais pour Lee ce n’est qu’une info de plus.

Jusqu’au jour où un jeune homme qui a perdu toutes ses économies fait irruption sur le plateau télé et le prend en otage.

La productrice, Patty Fenn choisit d’obéir au preneur d’otage en maintenant l’émission en diffusion…

Film réflexion sur le pouvoir de l’argent et des médias (ils manipulent tout !) « Money Monster » évite l’écueil du film intello ou moralisateur. Ce qu’il donne à voir, c’est une réalité brutale et amorale. Et des êtres humains qui s’en servent sans vergogne.

Jodie Foster, la réalisatrice, est la grande dame qu’on sait. Elle et ses acteurs (casting de rêve !) sont au service de l’histoire et d’un scénario brillantissime, nerveux et musclé.

C’est un thriller haletant que nous propose Jodie Foster. Le montage serré et nerveux, les partis pris de l’histoire nous donne à voir un film au suspens qui ne nous lâchera qu’à la fin.

Le génie du scénario (et de Foster) et de ne nous apporter aucune réponse convenue et toute faite. Loin d’une vision manichéenne, pourtant souvent présente dans le cinéma américain, « Money Monster » de démontre rien, ne prouve rien. Mais donne à voir avec une efficacité lapidaire.

Un film de Jodie Foster

Distribution du film :
George Clooney, Julia Roberts, Jack O’Connell, Dominic West, Caitriona Balfe, Christopher Denham, Giancarlo Esposito

Partager.

Rédiger une réponse