Polar, proposition Netflix

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Netflix nous propose son dernier long métrage. Ça s’appelle « Polar » et ça envoie la purée !

Premièrement, en trois secondes du générique vous savez où vous êtes (et où le réalisateur veut vous amener). On survole une forêt vert émeraude, on croise un oiseau bleu métallisé, deux balles claquent, le titre s’inscrit, une fillette hurle, le titre est aspergé de sang. Ça sent le nerf, l’adrénaline et l’hémoglobine ! (Ça sent assez vite le sexe aussi mais je ne vais pas tout vous raconter non plus !)

Polar, le synopsis

Duncan Vizla, surnommé Black Kaiser est l’assassin le plus réputé au monde. Tout le monde le craint. Il va bientôt prendre sa retraite et son employeur doit lui payer l’énormissime prime promise par contrat. Mais bon, 8 millions de dollars ça fait beaucoup de sous à donner à un homme qui bientôt ne servira plus à rien. Autant le tuer, non ? Son boss lui envoie donc une bande de jeunes tueurs totalement tarés mais drôlement efficaces.

ÇA DONNE QUOI ?

Réalisé par Jonas Âkerlund, bien connu pour ses clips de Metallica ou Lady Gaga, « Polar » est tiré de la bande dessinée du même nom. C’est bien un peu là le problème d’ailleurs. Tant Âkerlund a voulu respecter l’ambiance graphique et l’écriture nerveuse de l’œuvre de base. Ses méchants sont totalement caricaturaux : gros, gras, tatoués, obsédés par le fric et le sexe. Les tueurs sont psychédéliques (on se croirait parfois dans Suicide Squad, niveau look). A côté de ça les « « « gentils » » » ( avec tout plein de guillemets quand même pour le personnage de Black Kaiser) sont doux et tout tranquilles et sobrement habillés…

POUR LES AMATEURS

Finalement, vous l’aurez compris, « Polar » est destiné aux amateurs du genre. Ceux qui préfèrent quand il y a une histoire construite au minimum passeront leur chemin… Pourront regarder aussi ceux qui craquent (et je les comprends ô combien) pour Mads Mikkelsen. Toujours aussi sobre et magnétique, il vaut le détour forcément ! Mais au point de se farcir sans sourciller la violence du film ? Chacun répondra. Moi j’ai craqué à la vision d’une pointe enfoncée dans un bras.

Le 6 février « Arctic », le dernier film avec Mikkelsen sort au cinéma, je me console en me disant que j’irai le voir là bas !

De Jonas Âkerlund (2019)

Distribution : Mads Mikkelsen, Johnny Knoxville, Vanessa Hudgens, Katheryn Winnick, Matt Lucas

Partager.

Rédiger une réponse