Que vaut Messiah sur Netflix ?

Messiah est un OVNI. Critiqué avant même sa sortie, sur la seule projection de sa bande annonce. On a même lancé une pétition en ligne (qui n’aura récolté que 4000 signatures) pour pseudo atteinte à l’Islam. Pourtant, bien malin est celui qui pourra nous dire de quelle religion est le Messie dont il est question ici !

La saison 1, qui comporte 10 épisodes de 40 minutes, est haletante. Nous entraînant de Palestine à Israël puis aux États-Unis. Tournée à chaque fois dans les langues locales, dans le sillage d’un homme mystérieux, au charisme fou.

Car il est certain qu’Al-Massih, comme on le nomme dès son apparition, est un homme charismatique. Il convainc les habitants d’une petite ville de le suivre à travers le désert, après avoir repoussé une attaque de Daesh par la seule force de sa foi. Il débarque aux États-Unis sans qu’on sache trop comment pour sauver une jeune fille et la foi d’un pasteur. Il ameute les foules, distribue paraboles et énigmes, semble tout savoir sur quiconque, accomplit même quelques miracles…

Forcément, au XXIème siècle un tel homme ne peut passer inaperçu. Les images des téléphones portables qui capturent ses exploits se retrouvent très vite sur les réseaux sociaux et finissent par attirer l’attention des autorités. La CIA, le Mossad, envoient des agents qui ne croient pas aux miracles et sont convaincus qu’ Al-Massih n’est qu’un dangereux fauteurs de troubles, désireux de provoquer un embrasement social.

Et c’est là toute la force des créateurs de Messiah, jamais on ne sait ce qui est vrai ou ce qui est faux. Nous baladant, au gré de l’enquête et des pérégrinations d’ Al-Massih, nous passons de la certitude qu’il est bien le Messie accomplissant ses miracles, à des rebondissements qui tendent à nous prouver le contraire…

Fin de saison 1 : L’énorme cliffhanger ne fait que rajouter à notre confusion et appelle une saison 2 dont on espère bien qu’elle existera. Pour l’instant Netflix ne confirme rien.

La distribution est brillante et cosmopolite. Le belge Mehdi Dehbi, interprète avec un brio qui confine à la grâce Al-Massih. Tomer Sisley est Aviram Dahan, agent trouble du Mossad et Michelle Monaghan est Eva Geller, officier de la CIA. Les 2 espions chargés d’enquêter sur Al-Massih sont 2 âmes perdues et troublées par l’homme dont ils sont chargés de prouver la culpabilité… Citons également John Ortiz, qui interprète le Pasteur dont la foi renaît après sa rencontre avec celui qu’il pense être son sauveur.

Parce que non contente de nous brosser un tableau de la situation géo politique de notre monde, et de tous les horreurs que certains sont prêts à accomplir pour maintenir un fragile équilibre, « Messiah » est aussi une histoire de foi.

Si un vrai Messie se présentait aujourd’hui à nos portes, saurions-nous le reconnaître ? Le suivrions-nous ? Ou le laisserions abattre par des décideurs occultes qui préfèrent que rien ne change ?

C’est décidément une histoire qui ouvre de multiples débats que nous propose Netflix. À voir absolument.