Sense 8, la série qui bouscule

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Vous ne connaissez pas encore Sense 8 ? Alors sachez que comme le reste du monde, bientôt, vous adorerez ou détesterez la série des sœurs Wachowski.

Budget pharaonique pour un succès loin de celui escompté, c’est LA série qui ne laisse pas indifférent.

Mixant les genres – science-fiction, romance et action s’y mélangent joyeusement – Sense 8 est avant tout une ode à l’acceptation des différences. Des personnages variés s’y croisent, s’y aiment, s’y battent dans un combat sommes toutes assez manichéen. Rassurez-vous les méchants restent méchants et les gentils… et bien… gentils, même si quelques personnages plus troubles nous mettent la pression. C’est qu’il y est bien question d’une guerre, avec ses agents doubles, ses trahisons et ses faits d‘armes glorieux…

L’histoire ? Celle de 8 personnes qui ne se connaissent pas, réparties sur les différents continents. Il y a des hommes et des femmes, des doux et des durs, des hétéros et des gays, des hommes qui deviennent des femmes, des riches et des pauvres… Ces 8 personnages arrivent à entrer en contact entre eux dans une sorte de communication télépathique au départ, mais qui très vite se révèle être bien plus intense que la télépathie… Qui sont-ils ? Nous le découvrirons tout au long des 2 saisons qui constituent l’œuvre, bouclées par un feu d’artifice de 2h30 en guise d’épisode ultime. Sachez seulement que leurs facultés extraordinaires provoquent la jalousie et la haine d’un groupe mystérieux et puissant qui ne cessera de lutter pour leur destruction…

L’épisode final de Sense 8

Au delà de l’histoire, Sense 8 nous appelle à la tolérance et nous rappelle que l’amour triomphe toujours. Sans frustrer les amateurs d’action qui auront leur compte de scènes de combat. Malgré un début de saison 1 qui tarde à nous accrocher et une saison 2 parfois victime de longueurs, la mise en scène généreuse des sœurs Wachowski (qui ne nous épargne pourtant aucun cliché) a raison de nos doutes.

D’ailleurs les fans ne s’y sont pas trompés quand, après l’annonce par Netflix de l’arrêt de la série, ils ont réclamés à cor et à cri une suite digne de ce nom. Les auteurs offriront alors ce final hallucinant, qui explore toutes les voies possibles tout en commettant l’exploit d’arriver à nous surprendre !

La rédaction Programme TV,

Partager.

Un commentaire

  1. Pingback: Manifest : sur TF1 à partir du mardi 14 mai

Rédiger une réponse