The Boyfriend : pourquoi lui ? Et pourquoi pas ?

Pinterest Google+ LinkedIn Tumblr +

On ne sait pas pourquoi, le cinéma en général, et Hollywood en particulier aiment tellement explorer les relations entre les hommes et leur gendre. La série avec De Niro, des « beaux pères… » nous avait déjà proposé comme duo comique, le père sévère et un poil coincé, raide de sa fifille et son gendre tellement différent. « The boy friend : pourquoi lui ? » nous entraîne donc sur une voie déjà explorée… Il n’empêche assez drôle même si le film ne propose rien de révolutionnaire…

The Boyfriend : pourquoi lui ? L’histoire du film

Imaginez que vous êtes Ned, la cinquantaine bien assurée et que vous embarquez pour noël votre épouse et votre fiston rendre visite à votre fille aînée. Et unique. Et adorée.
Vous avez réservé une super suite au Sheraton et avez vaguement prévu de rencontrer le petit ami de la prunelle de vos yeux.
Vous n’êtes pas du genre à aimer les surprises mais pourtant votre enfant adoré vous annonce qu’en fait de Sheraton, vous logerez chez le petit copain en question… Et passée la première peur d’être logé « dans un bouge » vous vous retrouvez face à un milliardaire 2.0 à la villa immense et ultra moderne. Milliardaire mais excentrique, mal élevé, hyperactif et qui a décidé de partir à votre conquête car ce qu’il veut par dessus tout, c’est que vous lui accordiez la main de votre fille…

Les ressorts comiques de « The Boyfriend : pourquoi lui ? » ne brillent certes pas par leur grande créativité. Néanmoins, le scénario nous réserve quelques surprises assez savoureuses. Basées sur l’opposition entre les deux hommes forcément mais aussi sur le métier du jeune homme. Étant patron d’une entreprise qui crée des applications informatiques, son quotidien est forcément truffé de gadgets branchés qui sidèrent le papa. Espionnage au drone, appareil de reconnaissance faciale au fond de la boîte aux lettres, domotique… On n’épargne rien à ce pauvre beau-père (pour notre plus grand plaisir) !

Une gentille comédie aux gros sabots sympathiques !

Sur CSTAR, jeudi 13 juin

Une réalisation de John Hamburg
Scénario : John Hamburg, Ian Helfer
Avec : James Franco, Bryan Cranston, Zoey Deutch, Megan Mullally, Griffin Gluck, Keegan-Michael Key

Partager.

Rédiger une réponse