Partager :

Il y a des jours comme ça on se demande ce qu’on a fabriqué. Par exemple, je me suis demandée ce que j’avais fabriqué ces dernières années pour passer à côté de « This is us ». Qu’on se comprenne, j’en avais entendu parler bien sûr. Et plutôt en bien… Mais jamais je n’avais regardé. Jusqu’à ce matin.

Ce matin où je rencontre, un peu ahurie, Rebecca, Jack, Kate, Kevin et Randall. Chacun avec sa propre vie, ses amis. Et devant leur histoire à tous, belle, forte, drôle comme seule une vie peut l’être… J’ai ri, j’ai pleuré, j’ai souri, j’ai soupiré. Parce que « This is us » (sous son pitch particulier dont je ne dévoilerai rien, pour vous laisser le plaisir de la découverte) c’est comme voir notre vie sur l’écran.

Ou au moins comme rencontrer avec toujours plus de plaisir, des amis auxquels on se serait attachés et qu’on retrouverait à chaque fois avec excitation, bonheur anticipé et un tout petit peu d’une peur qu’on se serait trompé, et qu’ils pourraient nous décevoir, et que cela nous ferait beaucoup de mal.

L’argument

« Il y a en moyenne à travers le monde 18 millions d’êtres humains qui partagent le même jour d’anniversaire. Mais il existe une famille, dont quatre des membres sont nés le même jour. »

L’action se déroule de nos jours avec des flash-backs dans les années 80, période où Kate, Kevin et Randall sont nés. Au fil des saisons (on attend la quatrième) de nouveaux personnages apparaîtront et nous remonterons parfois le fil de leur histoire.

Que vous dire ? Je suis une grande fan de séries SF ou policière. Mettez moi deux sorcières et un magicien ou bien une bonne dose d’énigmes et je suis aux anges. Ici, rien de tout cela. « This is us », qu’on pourrait traduire par « c’est nous », n’est que tendresse. Des gens y vivent leur vie, comme nous, du mieux qu’ils peuvent. Ils se trompent parfois puis reprennent leur route. Ils sont malheureux et heureux. Mais la tendresse que ces personnages ont les uns pour les autres vous réconcilie avec les gens. Sans gnangnan, sans idioties, mais basé sur de fins portraits psychologique donnant toute la place aux acteurs. « This is us » nous parle au cœur.

Disponible sur Amazon Prime. De Dan Fogelman, avec Milo Ventimiglia, Mandy Moore, Sterling K. Brown, Chrissy Metz, Justin Hartley, Susan Kelechi Watson, Chris Sullivan