What/If

Pinterest Google+ LinkedIn Tumblr +

« What/If » ou, autrement dit, « que se passerait-il, si… » c’est la question qu’aborde la nouvelle série Netflix. Que se passerait-il, si… j’acceptais une chose inacceptable ? Une chose moralement condamnable ? Quelles seraient les conséquences pour moi et mon entourage ? C’est le prédiqua de départ de « What/If », qui explore ainsi les tréfonds de l’âme humaine, ses désirs, son amoralité, sa soif de pouvoir…

Renée Zellweger, dans un registre diamétralement opposé à la Bridget Jones qui l’a fait connaître, compose un personnage diabolique, sexy en diable et manipulateur, nous convainquant, s’il en était besoin, de ses très grandes qualités d’actrice.

What/If, l’histoire

Renée Zellweger prête ses traits affûtés (elle ressemble à Kim Basinger par moment) à Anne Montgomery. Une investisseuse cruelle et froide. Elle rentrera dans la vie d’un couple marié qui a besoin de fonds pour son entreprise. Les poussant petit à petit à repousser les limites de leur moralité. Devenant la pire version de ce qu’ils sont, abandonnant tous leurs repères éthiques. Les voilà prêts à tout abandonner de leur conscience pour obtenir l’investissement nécessaire à mener à bien leur projet. La jeune femme, Lisa, allant jusqu’à accepter que son mari passe une nuit avec la vénéneuse femme d’affaires… Quel prix paieront-ils pour leur compromission ? C’est la question passionnante que pose « What/If » .

Dans la veine des thrillers psychologiques des années 90, empruntant leur photographie de films noirs et l’ambiance érotique des « Basic Instinct » ou autre « Proposition Indécente » ; « What/If » nous propose une descente dans ce que les humains ont de pire. Sexualisation, ambition, manipulation concoctent une recette séduisante pour le téléspectateur qui se surprend, de rebondissement en rebondissement à ne plus savoir où l’engrenage terrible va le mener.

Créée par Mike Kelley, le scénariste et producteur de « Revenge » (qui, avant d’être devenue trop longue, nous tenait savamment en haleine) « What/If » promet de nous rassasier de personnages tourmentés, d’angoisses existentielles et de mystères à résoudre…

Partager.

Rédiger une réponse